Retour sur la cathédrale des métiers


|


Retour sur la cathédrale des métiers

Le 19 novembre dernier, notre ville a accueilli la première édition de la Cathédrale des métiers, co-organisée avec les 6 autres villes du territoire Boucle Nord de Seine : Argenteuil, Asnières-sur-Seine, Clichy-la-Garenne, Colombes, Gennevilliers et Villeneuve-la-Garenne.

Cet événement avait pour objectif de mettre à l’honneur les métiers d’artisanat d’art mobilisés pour la reconstruction de la cathédrale NotreDame, mais qui sont aussi indispensables à l’entretien et la restauration de notre patrimoine sur l’ensemble du territoire.

Le temps d’un après-midi, près de 450 élèves des sept villes du territoi – re, ainsi que des élèves des écoles de la 2 e chance et des jeunes de la mission locale, ont rencontré et échangé avec des artisans et des insti – tuts de formation sur les différents types de métiers : restaurateur d’art et de luminaire, menuisier, ébéniste, vitrailliste et bien plus encore. Les élèves ont également eu la chance d’assister à des démonstrations qui leur ont permis de découvrir de manière concrète les aptitudes et les gestes appliqués quotidiennement par les professionnels : le tailleur de pierre a proposé aux jeunes tout au long de la journée de graver le nom de l’événement Cathédrale des métiers sur une pierre, et ils ont égale – ment pu essayer des lunettes de réalité virtuelle qui aident à la concep – tion de meubles ou à l’agencement de pièces.

Cela a été l’occasion pour eux de voir que ces métiers d’artisanat sont l’opportunité d’acquérir des savoir-faire et des compétences très poin – tues. Les formations offrent aussi la possibilité de travailler très rapide – ment sur des projets concrets. Avec, à la clé, de nombreux débouchés en termes d’emploi puisque les postes à pourvoir sont nombreux. Rien que le chantier de Notre-Dame devra mobilier plusieurs centaines d’arti – sans qu’il va falloir former dans la grande majorité des cas. Sans oublier que notre territoire est riche aussi en monuments et bâtiments histo – riques qui ont besoin d’être entretenus ou restaurés.

Au-delà des métiers du patrimoine, les métiers de l’artisanat sont une vraie voie d’avenir pour nos enfants. Il est primordial de lutter contre la mauvaise réputation et la mauvaise image dont ils font malheureuse – ment trop souvent l’objet. Aussi bien auprès de jeunes que de leurs parents qui sont parfois les premiers réticents.

Le soir, à l’hôtel de ville, une conférence-débat a réuni le recteur de NotreDame, Monseigneur Patrick Chauvet, Didier Durand, président de l’entreprise Pierre Noël, Jean-Laurent Cassely, auteur du livre La révolte des premiers de la classe et Olivier Lagarde, restaurateur de luminaires devant un public de près de 200 personnes. Monseigneur Chauvet et M. Durand, qui travaille au plus près du chantier de reconstruction de la cathédrale, ont pu revenir sur l’actualité des travaux et l’ambiance qui règne actuellement sur le site, la fierté des artisans, quelle que soit leur religion, de travailler sur un tel édifice. Avec les deux autres intervenants, ils ont également partagé leur expérience et les coulisses des métiers de l’artisanat d’art. Là encore, cela a été une formidable occasion pour tous, mais surtout pour les personnes souhaitant se reconvertir dans ces métiers, de se faire une idée concrète du quotidien d’un artisan sur un chantier, des formations ou encore des contraintes inhérentes à ces métiers (travail physique, déplacements réguliers…).

Vivement la prochaine édition !

Tribune libre parue dans le journal de Bois-Colombes n°134


Retour sur la campagne municipale


Le bilan de Yves Révillon
Notre bilan
La lettre d'Yves Révillon
Notre lettre
Le projet de Yves Révillon
Notre projet
Bois-Colombes Ensemble
Notre équipe
Bois-Colombes Ensemble Bois-Colombes Ensemble

Continuons de vivre heureux à Bois-Colombes

Avec Yves Révillon