Notre engagement

Madame, Monsieur, Chers concitoyens,

Bois-Colombes est une ville à part. Une ville des Hauts-de-Seine qui a fait de la discrétion sa marque de fabrique. Une ville de près de 30 000 habitants qui cultive l’esprit de village et la simplicité des relations, à la fois vivante et calme. Une ville où le patrimoine coexiste harmonieusement avec une modernité sage. Une ville que l’on découvre avec étonnement et à laquelle on s’attache dès les premiers jours.

Ces qualités font aujourd’hui de Bois-Colombes une des communes les plus attractives de notre département : une chance dont les Bois-Colombiens sont conscients mais aussi une responsabilité pour les élus que nous sommes qui consiste à améliorer ce qui peut l’être sans dénaturer ce qui mérite d’être absolument préservé.

Un projet collectif

Avec une équipe à l’image de Bois-Colombes | Pour réussir, cette démarche ne peut être que collective. En mars prochain, je me présenterai donc à vous entouré, une fois encore, de Bois-Colombiens passionnés par leur ville. J’ai souhaité qu’ils fassent partie de mon équipe en raison de leur expérience, de leur capacité d’écoute, de leur envie de servir l’intérêt général. Ensemble, nous représentons Bois-Colombes dans toute sa diversité, ses différentes générations, et ses différents quartiers. Certains ont déjà exercé un mandat. Pour d’autres, il s’agira d’une première. Mais ensemble nous partageons le même projet pour notre ville.

Avec les acteurs qui font notre ville | De même, je compte m’appuyer pleinement au cours du prochain mandat, comme je l’ai toujours fait, sur ceux qui font vivre Bois-Colombes. Je pense ici aux nombreux bénévoles qui animent les associations. Je pense également aux enseignants auxquels j’ai apporté mon soutien, encore récemment, de même qu’aux personnes qui les aident dans leur mission, sans oublier les acteurs économiques et l’administration municipale. Avec le concours des uns et des autres, je sais que notre équipe sera toujours en phase avec les réalités du quotidien.

Avec tous les bois-colombiens | Enfin, je ne saurais oublier l’essentiel : votre confiance. Cette confiance que vous nous renouvelez chaque fois que nous la sollicitons et qui, loin de constituer un blanc-seing, nous oblige vis-à-vis de vous. Depuis que j’exerce mon mandat, nos échanges réguliers sont une source précieuse de réflexion et de motivation. Vous le savez, je participe à de nombreuses rencontres, manifestations, événements associatifs, concertations, réunions publiques d’information au cours desquelles nous pouvons vous expliquer notre action mais aussi, surtout, vous écouter.

Un projet exigeant

Pour le respect de l’identité de Bois-Colombes | Je l’ai dit et je le répète : cette identité n’est pas négociable. Encore récemment, j’ai pris l’initiative, en tant que maire et président du territoire de la Boucle Nord, de rédiger une tribune associant d’autres élus pour dénoncer cette tendance qui voudrait, du point de vue du logement, que la France puisse tenir un jour dans l’Ile-de-France. Avec d’autres villes de la première couronne, nous avons tenu à affirmer combien cette tentation était non seulement déraisonnable mais aussi inacceptable. Plus qu’une déclaration d’intention, nous mettons cette conviction en pratique en limitant au maximum la construction de logements collectifs en secteur pavillonnaire.

Pour l’amélioration de notre cadre de vie | Notre ville a la chance de disposer de solides atouts qu’il s’agit de préserver et d’améliorer. C’est une ville tranquille grâce à l’action volontariste que nous menons en matière de sécurité. C’est une ville où nous avons souhaité un grand espace vert par quartier : le parc des Bruyères dans le Sud, le parc Pompidou qui va doubler dans le Nord et le parc F. Roosevelt qui sera repensé après la rénovation du château des Tourelles. Une ville verte grâce aux circulations douces que nous développons depuis plusieurs années. Enfin, Bois-Colombes est une ville animée qui offre des activités sportives, culturelles et festives dans ses différents quartiers.

Pour le dynamisme économique de Bois-Colombes | La création du quartier des Bruyères fut le premier acte de notre projet pour Bois-Colombes, celui sans lequel rien n’aurait été possible. De grandes entreprises sont revenues. En contribuant aux finances municipales, elles ont permis de réaliser les améliorations nécessaires. Encore aujourd’hui, ce sont elles qui avec le commerce et l’artisanat participent à l’animation de la ville. Voilà un acquis qu’il s’agit, là encore, de préserver et renforcer.

Même si de grandes avancées ont été accomplies, ce projet conserve toute son actualité. L’achèvement des aménagements des Bruyères et la rénovation du lycée Albert-Camus sont attendus dans le Sud. De la même façon, la valorisation du quartier Nord, déjà bien avancée, demande à être poursuivie tandis que la dynamisation du centre-ville, essentielle pour doter la commune d’un cœur qui bat, doit franchir une nouvelle étape.

Bois-Colombes contribue au bonheur de ceux qui l’ont choisie. C’est une belle histoire que nous écrivons, chacun à notre échelle. Ensemble, faisons en sorte qu’elle se poursuive dans les années à venir.

Yves Révillon

Retour sur la campagne municipale


Le bilan de Yves Révillon
Notre bilan
La lettre d'Yves Révillon
Notre lettre
Le projet de Yves Révillon
Notre projet
Bois-Colombes Ensemble
Notre équipe
Bois-Colombes Ensemble Bois-Colombes Ensemble

Continuons de vivre heureux à Bois-Colombes

Avec Yves Révillon