Notre bilan

Bilan d'Yves Révillon

Au terme de six années de travail au service des Bois-Colombiens, notre équipe a souhaité effectuer un rapide panorama des actions entreprises pendant la dernière mandature. Ainsi que vous pourrez le constater, le projet municipal s’inscrit dans la continuité des précédents mandats et reste guidé par une même attention accordée au cadre de vie des différents quartiers de Bois-Colombes.

Chaque quartier a son identité, son attractivité, ses atouts et tous forment une même ville. C’est pourquoi nous accordons le même soin à chacun.

Le projet de revalorisation du quartier nord a été définitivement validé en 2014. Pour rappel, son objectif est de désenclaver et de revaloriser le quartier en réhabilitant les poches d’habitat dégradé voire insalubre, en diversifiant l’offre de logements, en développant l’offre commerciale et en le dotant d’équipements publics, en augmentant la superficie des espaces verts.

Ce livret fait état des projets les plus emblématiques réalisés au cours de ce mandat. Je n’en citerai que trois.

L’aménagement de la promenade verte, qui concrétise une décennie de travail, offre aux Bois-Colombiens un nouveau lieu de détente et de loisirs. Le nouvel aménagement de la place Gabriel-Péri et de la rue des Bourguignons renforce l’attractivité d’une des artères commerçantes les plus importantes des Hauts-de-Seine et du centre-ville. Enfin, le complexe sportif Smirlian offre aujourd’hui une architecture innovante et des locaux adaptés à la pratique de nombreuses activités sportives.

Le cap, que nous avions fixé en 2014, a été maintenu en dépit des contraintes budgétaires que nous avons dû affronter. Alors que l’Etat ne diminue pas ses dépenses comme il le devrait, il fait peser sur les collectivités le poids de ses réformes tout en baissant le montant de ses dotations. Nous ne pouvons que le constater et le regretter. Cela ne nous aura pas empêché de continuer nos projets sans augmenter la fiscalité.

Bois-Colombes a la chance d’être une ville à taille humaine dans laquelle l’environnement a toute sa place.

C’est pourquoi nous avons continué de privilégier le développement de déplacements alternatifs. A terme, Bois-Colombes sera l’une des communes les mieux desservies en transports en commun de la première couronne parisienne, grâce au nouveau métro qui desservira les gares de Bois-Colombes et de Bécon les-Bruyères, mais aussi au prolongement de la ligne de Tramway T1.

Il est important de rappeler que les projets sont le fruit de l’écoute des Bois-Colombiens. Toutes les réalisations d’importance de notre ville ont fait l’objet d’une concertation. Les réunions publiques d’information, initiées en 1995, se sont tenues chaque année depuis.

Un questionnaire de satisfaction diffusé en 2016 a montré que les projets menés étaient en phase avec vos attentes.

Des étapes importantes ont été franchies. D’autres restent à franchir pour valoriser ce qui a été fait et parachever ce qui a été commencé. Plus que jamais, nous souhaitons que Bois-Colombes s’adapte à son époque sans jamais oublier ce qui fait sa force : une identité singulière, attachante et forte. C’est à cette tâche qu’avec une équipe renouvelée nous allons nous atteler avec la confiance que vous m’avez toujours témoignée et la même passion pour Bois-Colombes.

Bien à vous,

Yves Révillon

Six ans de travail au service des Bois-Colombiens

Quartier des Bruyeres

Donnant sur l’avenue de l’Europe, à deux pas des commerces, de la gare des Vallées, et de la gare de Bécon-les-Bruyères, le quartier des Bruyères continue de se développer autour de son Parc, avec la livraison de nouveaux immeubles d’habitation et de bureaux, ainsi que des commerces.

Le Collège Albert-Camus

Après la partition de la cité scolaire en un collège et un lycée, le maire – et vice-président du Conseil départemental – obtient la réhabilitation du collège. Avec son architecture valorisante et parfaitement intégrée au quartier, l’établissement accueille désormais quotidiennement quelque 600 élèves. La structure ancienne de l’établissement a été étendue de plus de 3 000 m2 avec une vingtaine de salles de classe fonctionnelles et lumineuses, un équipement informatique neuf, un vaste hall, un nouveau CDI, un self de 219 m2 et une salle polyvalente de 151 m².

La Promenade verte

Après dix ans de négociations avec la SNCF, la ville acquiert l’ancienne voie ferrée et obtient le soutien du département pour son aménagement. Aujourd’hui, la promenade verte s’impose comme le nouveau poumon vert de la ville, avec ses 1000 m2 de prairie, ses 130 arbres, ses 6 000 arbustes et ses 2 300 massifs fleuris. Dix-huit mois de travaux auront été nécessaires pour transformer l’ancienne voie ferrée désaffectée en lieu de promenade et en aire de jeux pour enfants. Les huit-cents mètres de promenade desservent le quartier d’affaires des Bruyères et des équipements publics comme le lycée et collège Albert-Camus. A noter que des bandes cyclables sont également aménagées.

L’École Pierre-Joigneaux

L’école Pierre-Joigneaux regroupe au sein d’un même bâtiment huit classes maternelles et onze classes élémentaires. Les 400 élèves, de tous niveaux confondus, profitent désormais d’un équipement totalement neuf avec un accueil périscolaire et un self. L’accès piétons à l’école, par ailleurs chauffé grâce à la géothermie, est facilité par la création d’une venelle.

Le Château des Tourelles

Élément architectural et patrimonial symbolique de BoisColombes, le château des Tourelles fait l’objet d’une rénovation. Cet espace devrait bientôt accueillir un centre d’art qui organisera des expositions, des conférences autour de l’art et du patrimoine, des actions culturelles avec les élèves des écoles ainsi que des ateliers d’artistes.

Le Parc Pompidou

L’agrandissement du parc Pompidou, son aménagement paysager et la réalisation d’un bassin de rétention des eaux pluviales s’inscrivent dans le projet de valorisation du quartier nord. Les travaux, qui ont débuté en 2019 prévoient la création d’un petit canal d’agrément et de plusieurs équipements de loisirs pour tous les âges.

Zac Pompidou-le Mignon

Dans la ZAC Pompidou-Le Mignon, de nouveaux projets se sont concrétisés avec la livraison de logements diversifiés dont une résidence étudiante de plus de 100 logements. Ce secteur est desservi par deux nouvelles voies, l’allée piétonne des Passiflores et la rue EugénieCarmignat. Enfin, le rez-de-chaussée de cet ensemble immobilier accueillera un équipement petite enfance de 60 berceaux et des commerces.

La Place Costes-et-Bellonte et le tunnel d’accès à la gare de Bécon

Depuis l’été 2013, l’avenue Michel-Ricard, dans le quartier des Bruyères, a été prolongée et ouverte à la circulation dans les deux sens. Au sud de cette voie, à l’angle du bâtiment flambant neuf de la société Coface, un parvis a été aménagé qui a pris l’appellation de place Costes et Bellonte. Par ailleurs, un tunnel sécurise et facilite l’accès à la gare par liaison piétonne.

La Place Gabriel-Péri

La place Gabriel-Péri devant la gare SNCF est en cours de requalification en parvis piétonnier. Le projet de réhabilitation du bâtiment voyageurs SNCF prévoit de s’ouvrir directement sur cette place et accueillera un local commercial. Afin de sécuriser les traversées des piétons, des travaux de réaménagement de voirie ont été entrepris. La place, agrémentée de fauteuils, sera végétalisée avec des arbres en pot, le parvis étant situé sur un pont qui domine les voies ferrées.

L’Avenue René

Nouvelle voie d’accès, cette avenue relie la place Mermoz au centre-ville et dessert le complexe Smirlian. La piste cyclable et les larges trottoirs permettent dorénavant aux usagers de se déplacer en toute sécurité.

L’École Saint-Exupéry

L’école Saint-Exupéry accueille désormais une école maternelle en plus de l’école élémentaire existante et a vu le nombre de ses classes passer de 6 à 16 (6 maternelles et 10 élémentaires). Grâce à des locaux lumineux et colorés réalisés par le cabinet Ricardo Porro et Renaud de La Noue, école maternelle et école élémentaire fonctionnent désormais en parfaite indépendance, tout en partageant des locaux communs.

Le complexe sportif Smirlian

Grâce à une transformation du gymnase Smirlian en complexe sportif, les Bois-Colombiens peuvent désormais s’adonner à leurs pratiques sportives dans un tout nouveau bâtiment de 5 480 m2 , équipé d’un grand espace de 500 places avec gradins escamotables. Le nouveau complexe est doté de nombreuses salles permettant la pratique d’un large panel d’activités sportives.. A l’extérieur, le complexe propose des terrains de sports à destination des scolaires et des habitants.

Le quartier d’affaires s’étoffe

Insérée dans une trame urbaine dense dans la boucle nord de la Seine, Bois-Colombes n’est située qu’à deux kilomètres de la Défense. Malgré cette proximité avec le plus grand quartier d’affaires d’Europe, la commune dispose elle aussi d’un espace dédié à l’entreprenariat. Depuis 2009, les 20 hectares du quartier abritent ainsi le siège français du géant américain de l’informatique, IBM. Le site accueille aussi GDF Suez, AVIVA, GRT Gaz, Elengy, Storengy, les laboratoires Chiesi… Les sièges de Coface et de Babilou ont aussi pris racine dans la commune, contribuant à apporter un nouveau souffle à l’économie locale. Conséquence de ce dynamisme, la population de la ville a progressé de 16,3% en moins de 10 ans, atteignant aujourd’hui plus de 28 000 habitants, tandis que le chômage se maintient en-deçà de la moyenne nationale. Le niveau de vie médian de la localité s’élève à 28 760 € par an, un montant largement plus élevé que le niveau de vie médian du pays (23 440 €).

  • Les journées commerciales contribuent une fois de plus à la convivialité et à l’animation de la ville en valorisant le commerce de proximité.
  • La société Coface ouvre les portes de son entreprise pour accueillir les rencontres TPE/PME qui se déroulent habituellement dans les salons de l’hôtel de ville.
  • L’évènement contribue à créer des liens entre les entreprises de toutes tailles implantées à Bois-Colombes.
  • Le relais assistants maternels de BoisColombes ouvre ses portes aux assistants parentaux et apporte ainsi une valeur ajoutée supplémentaire à ce lieu essentiel pour les parents.
  • Pour soutenir le tissu associatif local, le journal publie pour la première fois des petites annonces d’appel à bénévolat.
  • La ville accueille une «journée des métiers de bouche» pour valoriser les métiers de l’artisanat.
  • Après une grande opération de rénovation résultant de la partition de la cité scolaire en deux établissements, le collège Albert-Camus, désormais séparé du lycée, ouvre ses portes à la rentrée à quelque 600 élèves.
  • A partir de la fin octobre, le service des espaces verts aménage un rond-point situé devant le gymnase Max-Boy.
  • Le forum des vins, du chocolat et des produits régionaux organisé par le Lions Club en partenariat avec la ville conjugue plaisir et solidarité. Les fonds récoltés permettent aux Lions de financer des actions caritatives.
  • Durant un week-end, la magie de Noël transforme la place de la République et sonne le coup d’envoi des fêtes de fin d’année.
  • La ville permet le paiement en ligne des factures émises par la mairie en un clic, à partir du site de Bois-Colombes (activités scolaires et périscolaires, frais de garde, restauration, activités culturelles et sportives…) Aménagement d’une aire de jeux, organisation d’une course de push car, d’une soirée cinéma thématique… le conseil municipal des jeunes ne manque pas d’idées.
  • Avec ses partenaires, Bois-Colombes organise «Artisanat, voie d’avenir», une manifestation qui regroupe syndicats professionnels, organismes de formation et professionnels de Bois-Colombes.
  • Les travaux d’aménagement du grand escalier qui relie la rue de Bois-Colombes à l’avenue Chevreul sont terminés.
  • De nombreux commerçants participent à l’Edition 2014 du concours de vitrines organisé par le service développement économique.
  • En partenariat avec le Syctom, le service propreté-collecte de la ville met à la disposition des administrés des composteurs de différentes contenances.
  • Le binôme Isabelle Caullery/Yves Révillon remporte le scrutin des élections départementales du canton Colombes 2.
  • Ultime étape de la suppression des pesticides dans tous les espaces verts de la ville avec l’engazonnement naturel au cimetière de Bois-Colombes. – 14 – – 15 – Nouveaux ensembles hôteliers, maisons d’hôtes… Face à la multiplication de ces structures, la ville instaure une taxe de séjour dont les recettes seront affectées au développement touristique.
  • Le centre d’action sociale met en place, en partenariat avec l’association Siel Bleu, le programme «sortir du domicile» pour lutter contre l’isolement des personnes âgées.
  • Alors que l’apprentissage de la natation a été déclaré priorité nationale avec la délivrance d’une attestation de « savoir nager », tous les enfants Bois-Colombiens – de la grande section de maternelle au CM2 – bénéficient désormais d’un enseignement dédié et rejoignent le Collège en sachant nager.
  • Tous les vendredis soir, les « food trucks » investissent la place Mermoz pour le plus grand plaisir des habitants.
  • La fibre commence à être déployée dans le secteur nord et centre nord de la ville puis étendue au sud.
  • Bois-Colombes adopte le mémorial 2.0. Dans le hall de la mairie, cette installation rend hommage aux Bois-Colombiens morts pour la France et permet d’accéder à des témoignages et documents d’époque. C’est une véritable innovation qui sera par la suite imitée ailleurs en France.
  • Inauguration de l’école Pierre-Joigneaux qui a été entièrement reconstruite pour devenir une école primaire de 19 classes. 7 classes ont ouvert – 5 classes de maternelles et 2 classes élémentaires.
  • Un cheminement piétons relie l’école à l’avenue Sylvestre et à la promenade verte permettant un accès facile et sécurisé.
  • Le réaménagement de la rue des Bourguignons vise à renforcer l’attractivité de cette grande artère commerçante, en facilitant la circulation des piétons, des bus, des cycles et des automobiles.
  • Des jardinières sont par ailleurs installées.
  • Le Centre d’action sociale propose aux personnes âgées et/ou handicapées un service de transport gratuit destiné aux trajets réguliers ou à la demande, dans la ville ou vers les communes proches.
  • Les travaux de la gare des Vallées débutent pour permettre aux personnes à mobilité réduite de rejoindre aisément le bâtiment voyageur et les quais.
  • Un bistrot mémoire ouvre à Bois-Colombes afin d’accompagner au quotidien les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et leurs aidants.
  • Conférences : la ville de Bois-Colombes s’associe avec Colombes, la Garenne-Colombes, Courbevoie et Neuilly-sur-Seine pour proposer des conférences thématiques sur le handicap.
  • Les collégiens élus ont pris leurs fonctions au conseil municipal des jeunes pour une nouvelle mandature qui les mènera jusqu’en 2018.
  • Inauguration de composteurs à la résidence pour personnes âgées André-Chénier ainsi qu’au 315 avenue d’Argenteuil et rue Pierre-Joigneaux en partenariat avec Hauts-de-Seine Habitat.
  • Lors de la fête de la ville, sur le thème « BoisColombes fait son cinéma », la place de la République est transformée en plateau de cinéma, avec des décors de films mythiques, des démonstrations et des attractions spectaculaires issues des techniques de cascades et d’effets spéciaux…
  • À l’occasion de l’Euro 2016, le service jeunesse, en collaboration avec le service des sports, organise une rencontre intergénérationnelle autour du sport et de la culture européenne.
  • Les commerçants de quartier jouent la carte de l’animation : au sud de la ville, les commerçants des Bruyères lancent une série d’évènements.
  • Sur la place Mermoz, au mois de juin, la soirée musicale spéciale Foodtrucks bénéficie du dynamisme du café culturel.
  • Aides aux projets du Bureau d’Information Jeunesse : deux Bois-Colombiens entament un tour du monde solidaire.
  • Le service de l’environnement travaille sur l’installation de ruches urbaines.
  • Equipée de nouveaux ordinateurs, la médiathèque Jean-Monnet, permet aux usagers de se connecter.
  • Bois-Colombes entre dans la phase de réalisation de nombreux projets : école primaire, centre omnisports, construction d’un éco-quartier, création d’une promenade verte.
  • Deux ans après la mise en place de la taxe de séjour à Bois-Colombes plus de 63 000 euros ont été collectés en 2016 (dont 10% reversés au conseil départemental).
  • Les élus du conseil municipal des jeunes mettent en place un événement autour de la mémoire de la ville associant jeunes et anciens qui recueille un grand succès.
  • Les travaux d’aménagement du premier tronçon de la promenade verte s’achèvent entre l’avenue de l’Europe et la rue HenryLitolff.
  • La semaine du sport scolaire est l’occasion de rencontres inter-écoles qui sont autant d’occasion de cultiver l’esprit d’équipe et les valeurs du sport.
  • Après le cinéma, la fête annuelle de la ville a pour thème l’Art du cirque.
  • Comme tous les ans, les aînés se retrouvent autour d’un banquet festif et musical qui a rassemblé 800 convives sur deux jours.
  • « Troc et jardin » réunit comme chaque année les mains vertes de la commune et plus largement tous les Bois-Colombiens autour du développement durable dans une ambiance conviviale. Une bourse aux vélos est également proposée.
  • Le complexe sportif Smirlian ouvre ses portes.
  • Le service environnement en partenariat avec Eco-systèmes et Le Relais organise des collectes solidaires de quartier.
  • La fête de la jeunesse – mais pas que ! – est devenue un rendez-vous incontournable de la rentrée avec son désormais traditionnel feu d’artifice.
  • Pour la 3e année consécutive, « Fête vous plaisir » se tient aux Bruyères. Au programme : le forum des associations, des animations et un spectacle en soirée.
  • La nouvelle Scène Mermoz complète l’offre culturelle de la ville en offrant un lieu d’expression aux artistes et aux associations.
  • Lancement d’un marché «zéro déchet», place de la Renaissance
  • La ville organise son premier festival du film d’animation : le but ? proposer à un public familial la découverte d’un nouvel art, celui des images animées, avec un concours.
  • Bois-Colombes participe à la semaine nationale de l’artisanat.
  • Organisé par le Conseil municipal des Jeunes et la médiathèque Jean-Monnet, le concours de fabrication des boîtes à livres est lancé ! Bois-Colombes propose, Bois-Co Mobile, l’application 100% Bois-Colombes. Toutes les informations de la ville à portée de Smartphone.
  • La commune lance la collecte des déchets alimentaires sur le marché aux comestibles du centre et dans les écoles de la ville.
  • Les travaux de la rue des Bourguignons se poursuivent avec la rénovation de la place Gabriel-Péri.
  • L’école élémentaire Saint-Exupéry est en pleine effervescence, pour la construction de son extension.
  • La médiathèque se dote d’un véritable espace dédié aux enfants avec des rendez-vous et animations spécifiques.
  • Dans le cadre du week-end d’inauguration de la promenade verte, le conseil de quartier des Bruyères et des Vallées organise les Foulées vertes de Bois-Colombes.
  • Le complexe Smirlian accueille déjà 4 500 amateurs de sport. Les habitants découvrent ce nouvel équipement sportif avant son inauguration.
  • Pour favoriser l’accès de ses habitants à une complémentaire santé, la ville signe un partenariat avec l’association Actiom qui offre une mutuelle à des tarifs attractifs.
  • Le quartier nord de Bois-Colombes poursuit sa métamorphose avec deux nouvelles voies, la rénovation complète de plusieurs rues ainsi que le démarrage des travaux d’agrandissement et la transformation du parc Pompidou.
  • L’inauguration du nouveau complexe sportif Smirlian couplée avec les Journées du patrimoine et Jeunesse en fête, est l’occasion de nombreuses festivités dans tout le quartier.
  • Comme chaque année, les réunions publiques d’information invitent les Bois-Colombiens à rencontrer l’équipe municipale dans chaque quartier de la ville pour échanger sur les projets en cours.
  • Le bâtiment principal de la gare fait l’objet d’une modernisation et s’ouvrira désormais sur le parvis.
  • Le tri des déchets alimentaires a permis de valoriser 84 950 kilos de déchets organiques issus des cantines scolaires, du marché et désormais du restaurant des agents de la ville.
  • La ville poursuit son programme d’enfouissement des réseaux électriques et de télécommunications aériens.
  • Les collégiens et lycéens Bois-Colombiens découvrent le monde du numérique avec l’opération «Objectif numérique». Au programme : visites d’entreprises, rencontres avec des professionnels et conférences.
  • Bois-Colombes adopte son nouveau projet éducatif de territoire de 2019 à 2021 après consultation de l’ensemble des acteurs éducatifs.
  • La ville réorganise son système de transport communal proposé aux personnes âgées ou en situation de handicap.
  • La ville soutient les jeunes dans leurs projets solidaires. Le Bureau Information Jeunesse sélectionne les dossiers.
  • Fin des travaux de la 1ère phase du prolongement du Tramway T1 jusqu’au Carrefour des Quatre Routes.
  • Première édition de la Cathédrale des Métiers, un évènement à destination des jeunes et consacré aux métiers d’artisanat d’art, en soutient à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame.
  • La 3e édition du festival «Bois-Colombes, ville baroque» met à l’honneur la musique du XVIIIe siècle.
  • Le World CleanUp Day est organisé sur l’ensemble de la ville. C’est l’occasion pour de nombreux bénévoles d’œuvrer à la propreté du cadre de vie.
  • Le festival de bande-dessinée qui se tient tous les deux ans réunit auteurs et amateurs de BD autour de Christophe Dubois et Rodolphe.
  • Dans le cadre de la valorisation de son patrimoine et de son histoire, la ville propose différents circuits de visite dont « Des crimes à Bois-Colombes », qui permet aux curieux de redécouvrir les célèbres faits-divers du début du XXe siècle.
  • Les Portes Ouvertes des Ateliers d’artistes, autre rendez-vous incontournable, associe les artistes des sept villes de la Boucle Nord de Seine.
  • Pour faire partager le plaisir de la lecture, des boites à livres sont installées dans chacun des trois quartiers.

Retour sur la campagne municipale


Le bilan de Yves Révillon
Notre bilan
La lettre d'Yves Révillon
Notre lettre
Le projet de Yves Révillon
Notre projet
Bois-Colombes Ensemble
Notre équipe
Bois-Colombes Ensemble Bois-Colombes Ensemble

Continuons de vivre heureux à Bois-Colombes

Avec Yves Révillon