Au service des jeunes bois-colombiens


|


Reconstruction de l’école Pierre Joigneaux, rénovation de l’école SaintExupéry, mise en place de la réforme des rythmes scolaires, organisation d’ateliers sur le handicap, sensibilisation autour du thème de la vie citoyenne, financement de projets culturels…

La Ville s’investit considérablement en matière d’éducation, et souhaite offrir les meilleures conditions de scolarité possibles aux jeunes boiscolombiens.

Trois grands chantiers en particulier mobilisent actuellement la municipalité.

Premier chantier : la réorganisation des groupes scolaires de la ville. Très concrètement, il s’agit de faciliter la vie des familles et de permettre le regroupement des fratries, en dotant chaque établissement à la fois d’une école maternelle, d’une école élémentaire et d’un accueil de loisirs. Ce qui n’est malheureusement pas le cas aujourd’hui, Pierre-Joigneaux ne disposant pas de classes élémentaires et Saint-Exupéry de classes maternelles. La Ville a donc décidé d’agrandir ces deux écoles. Pour Pierre-Joigneaux, les travaux touchent quasiment à leur fin. A la rentrée prochaine, l’établissement aura une capacité d’accueil de 19 classes élémentaires et maternelles.

Quant à l’école Saint-Exupéry, au terme des travaux d’agrandissement, elle permettra d’accueillir 16 classes élémentaires et maternelles, contre seulement 6 classes élémentaires aujourd’hui. Par ailleurs, une étude est lancée pour envisager la rénovation du groupe scolaire Paul-Bert.

Deuxième chantier : la réforme des rythmes scolaires et la mise en place des temps d’activités périscolaires, imposées par le Gouvernement à la rentrée 2014. Un dossier dont la Ville s’est emparée afin de proposer aux jeunes bois-colombiens de nombreuses activités de qualité : tir à l‘arc, danse, couture, développement durable, poterie, théâtre, chant, ateliers créatifs, activités sportives… Si l’essentiel de la mise en œuvre a déjà été effectuée — notamment sur le plan logistique : inscriptions, sélection des activités, contenus, formation des personnels, occupation des locaux —, la ville reste mobilisée et attentive aux souhaits des familles. Ainsi, une réflexion est actuellement menée sur la communication des contenus des modules ainsi que des modes de restitution des ateliers théâtre et chant pour les parents.

Troisième chantier : renforcer la cohérence du projet éducatif des jeunes bois-colombiens et proposer à chacun, en complément de son parcours scolaire, un accès à des activités culturelles, sportives et citoyennes variées ainsi qu’un départ en classe transplantée au moins une fois au cours de sa scolarité.

Le projet traduit aussi l’engagement de la ville pour l’intégration des enfants et des jeunes en situation de handicap, tout au long de leur scolarité.

Tous ces éléments font aujourd’hui l’objet d’un travail au sein l’équipe municipale, et devraient être prochainement mis en chantier avec les services municipaux compétents.

Tribune libre parue dans le journal de Bois-Colombes n°116


Retour sur la campagne municipale


Le bilan de Yves Révillon
Notre bilan
La lettre d'Yves Révillon
Notre lettre
Le projet de Yves Révillon
Notre projet
Bois-Colombes Ensemble
Notre équipe
Bois-Colombes Ensemble Bois-Colombes Ensemble

Continuons de vivre heureux à Bois-Colombes

Avec Yves Révillon