Réunion d’échanges N°2 le 12 Mars

Intérêt confirmé des habitants de Bois-Colombes lors de la réunion électorale du 12 Mars pour les projets de la liste BCE

Réunion Publique 12 Mars 2014

Réunion Publique 12 Mars 2014 Préau de l’école Paul Bert

Pour lire l’exposé d’Yves Révillon cliquez : Réunion Publique BCE 12 mars

Une centaine de Bois-Colombiens, de tous âges et tous horizons, ont répondu favorablement à l’invitation de  la liste Bois-Colombes Ensemble.Cœur historique, symbole de l’esprit « village » tant apprécié par la population, le centre ville fait toujours l’objet d’une grande attention. Ainsi, le projet de réhabilitation de la rue des Bourguignons, de la Gare au carrefour des Bourguignons, n’a pas manqué d’être évoqué, tout comme le lancement d’études autour de l’usage futur du château des Tourelles et la recherche  du financement et de sponsors.

Les services à la population ont aussi occupé une bonne partie des échanges  sur :

  • la mise en place des rythmes scolaires
  • le renforcement continu de l’offre de services autour de la petite enfance
  • la poursuite d’une ambition culturelle forte, après la création de la salle Jean Renoir
  • les projets sur le quadrilatère Jean Jaurès

L’e-administration constituera aussi l’un des axes importants de la politique de service de la ville afin de simplifier la vie des Bois-Colombiens.

Enfin, comment évoquer le centre-ville, sans parler du projet, certes lointain, du Grand Paris Express ? L’acquisition de l’immeuble de parking rue Mertens a récemment témoigné de la concrétisation de ce projet qui permettra à la population de rallier rapidement et aisément les aéroports parisiens et les grands centres économiques.

Il a été souligné la nécessité  de continuer à exiger de la part de la SNCF et du STIF des mesures rapides et d’envergure pour améliorer la qualité des transports en commun, notamment sur les lignes L et J.

L’évolution de l’environnement institutionnel  a également été au cœur des débats avec notamment la prochaine création de la Métropole du Grand Paris qui va noyer les villes de la première couronne dans une grande entité. Ce projet, porté par le PS, suscite de légitimes inquiétudes en ce qu’il va  priver les Maires de compétences essentielles et notamment l’aménagement urbain.

Parallèlement, iI a été évoqué la signature entre l’État et les villes d’Asnières, Bois-Colombes, Colombes et Gennevilliers, du Contrat de Développement Territorial qui définit un projet de développement durable du territoire de la Boucle Nord des Hauts-de-Seine.

D’autres sujets de la vie quotidienne ont été abordés.

Jeudi prochain 20 Mars, nous serons présents dans le quartier Nord de la ville, ce qui nous permettra d’évoquer les enjeux de son développement.

 

Les commentaires sont fermés.